9-3, la marque du territoire

Par défaut
Picto-marque

- T’es de où ? – De Bobigny, en Seine-Saint-Denis – Ah oui, le 9-3 !!! Difficile aujourd’hui pour un résident du département 93 d’échapper à cette remarque. Au fil des dernières années, l’appellation 9-3, « neuf-trois », s’est imposée comme un nom alternatif à celui du département. « Charles X bientôt de retour dans le 9-3 ? »  […]

Share via emailShare on Facebook+1Share on LinkedInShare on Twitter

Debout les morts

Par défaut
114398119

La voix de Léo Ferré jaillit soudain, une pause entre deux pubs ? Erreur funeste, c’est aussi une pub(1) !!! Reprends-toi Léo, qu’il m’en souvienne, tu étais anarchiste, poète… alors faire une pub pour des sardines !!! Non, l’homme est mort. Assurément, sa grande œuvre lui donne une vie après sa mort. Mais, comme dans […]

Share via emailShare on Facebook+1Share on LinkedInShare on Twitter

Dakar : la marque et le territoire

Par défaut
DAKAR-LOGO

Dans son roman goncourtisé en 2010, « La carte et le territoire », Michel Houellebecq raconte les tribulations d’un artiste plasticien qui connaît le succès en utilisant des cartes Michelin pour créer ses œuvres d’art. Une révélation : « La carte est plus intéressante que le territoire ». Selon Michel Houellebecq, son héros « consacra sa vie à la reproduction de représentations […]

Share via emailShare on Facebook+1Share on LinkedInShare on Twitter

Crise d’anonyphobie*

Par défaut
166852_vignette_logo-anonymous

Il est devenu préférable d’afficher un trait identitaire, fût-il l’expression d’un défaut, que d’être anonyme ! Pire que le défaut, l’absence de différence visible. S’ensuit donc une recherche effrénée et généralisée du signe ostentatoire, à tout prix (émissions de téléréalité…). Evidemment, le besoin d’afficher ces signes de différences n’est pas récent. Les stars nous ont habitués […]

Share via emailShare on Facebook+1Share on LinkedInShare on Twitter

Les marques du pouvoir

Par défaut
Capture d’écran 2013-10-02 à 11.59.48

L’histoire humaine prodigue un grand nombre d’exemples d’irrépressibles envies de marquer. Marquer son territoire, marquer son temps, marquer l’histoire et les esprits par des conquêtes (ou des massacres selon le côté duquel on se situe), des réformes, des édifices, des lois ou des actes insensés… A ne pas louper, la maîtrise des codes qui cristallisent […]

Share via emailShare on Facebook+1Share on LinkedInShare on Twitter

Le capital mémoire

Par défaut
132588

Dans une interview récente*, Jean-Noël Kapferer réagissait au postulat de son interlocuteur : « tout est marque aujourd’hui ». Selon cet historique expert en marques, ces dernières ont endossé un rôle nouveau, celui d’agrégateur. Agrégateur de fantasmes, de promesses et de gens. Il constate que la disparition de la philosophie et de la théologie comme repères a […]

Share via emailShare on Facebook+1Share on LinkedInShare on Twitter

Brûler le temple

Par défaut
les-anges-5-villa

Erostrate a brulé le temple d’Artémis à Ephèse (Turquie actuelle) en 356 avant Jésus. Ce temple était considéré comme l’une des merveilles du monde. Arrêté et interrogé (la torture l’aurait rendu loquace) Erostrate expliqua son geste par l’envie de… devenir célèbre !!! Drôle d’idée que de vouloir devenir célèbre. La justice voulut alors lui infliger une double […]

Share via emailShare on Facebook+1Share on LinkedInShare on Twitter